Une maison de santé en 2016

lundi 10 Fév 2014

Le Conseil communautaire s’est réuni ce jeudi 6 février, à Port-Sainte-Marie, dans la salle Saint-Clair. Le maire Jacky Larroy a reçu ses collègues, ne boudant pas son plaisir de présenter ce joyau. Les formalités administratives réglées, le président Michel Masset aborda l’ordre du jour important.

Maison de santé du Port. La communauté s’est vu attribuer la compétence en matière d’aménagement de maisons de santé. Les études et dépôts de dossiers de Port-Sainte-Marie seront réalisés cette année. La construction en 2015. Ouverture prévue pour début 2016. Le conseil autorise le président à déposer le dossier de demande de subvention DETR (Dotation d’équipement des territoires ruraux).

Orientations budgétaires. Un point concernait les orientations budgétaires, avec une règle primordiale : aucune pression fiscale supplémentaire ; conserver une réserve suffisante (rester prudent). Cette année sera axée sur une prise de compétence urbanisme (en 2015). Le bureau des maires et les différentes commissions ont travaillé pour tenir les engagements, avec des économies d’échelle à trouver et à activer. Les différents services restent donc dans les budgets précédents. La voirie (avec 360 000 euros et un poste achat de matériel de 100 000 euros) reste le plus important service.


Fonds de concours pour installations sportives, maisons de santé, dossier gîtes CCVA (Communauté de communes du Val d’Albret), participation au syndicat mixte, participation aux frais de fonctionnement des infrastructures scolaires, Epic (Établissement public à caractère industriel et commercial), prise en charge de la compétence « rivières » pour le Lot et ses affluents (cotisation au Smavlot), tout a été élaboré au plus près.

Diagnostic socio-économique synthétique. Des orientations sont à prendre pour la connaissance exacte du profil de la CCC (Communauté de communes du Confluent) : ce bilan et ses éléments seront utiles lors de l’élaboration des dossiers. Le conseil autorise le président à signer ce diagnostic avec le cabinet MC2 Consultant, ainsi que la convention avec le Centre de gestion (CDG) 47 pour le partenariat retraite et le protocole PES (protocole d’échange standard). Le président est aussi autorisé à solliciter une subvention auprès de la CMSA (Caisse de Mutualité sociale agricole) pour l’organisation d’ateliers d’éveil musical au Relais d’assistantes maternelles (RAM). Pierre Lapeyre a présenté l’avancée des dossiers sur l’organisation du Tour de Lot-et-Garonne. L’implication des producteurs locaux est importante.